Notre Dame de la Font - Sainte:
Site de pélerinage et de randonées

Un lieu de culte fort ancien

d'après 'Volcan Cantalien' aux éditions Chamina

Croix à la Font Sainte, Cantal, près du Gite du Limon, Puy Mary

Un bouquet d'arbres dans les estives, à plus de 1200m d'altitude, et là, une chapelle et une source sacrée, parmi les plus célèbre d'Auvergne. Les Celtes y vénéraient déjà quelques déesses des Eaux. Expression naturelle de la Trinité, la source jaillit en trois points lorsque la Vierge des Bergers toucha du doigt le rocher.

Comme tant d'autres lieux druidiques Christianisés, le site de la Font-Sainte reçut un petit sanctuaire pour abriter une statue de la Vierge rapportées de croisades. Il fut détruit par les huguenots.

Mais la Vierge semblait attachée à l'endroit, puisqu'elle apparut à Marie Galvain, dans un XVIIème siècle finissant. Cette bergère s'en fut à pied à Clermont prier l'évêque Massillon d'ériger un nouveau sanctuaire. Il lui confia, dit on, la statuette dorée encore vénérée de nos jours. Le sanctuaire fut élevé au XVIIIème siècle, complètement reconstruit en 1837 et agrandi en 1886.

Comme les bergers et les troupeaux, la Vierge passe la mauvaise saison à Saint-Hyppolite. L'été venu (2 Juillet), elle monte en procession jusqu'à la Font-Sainte. Plusieurs pèlerinages s'organisent alors, le plus célèbre étant celui du dernier Jeudi du mois d'août, qui donne lieu à la Fête des Bergers. A la mi-octobre, Notre Dame fait sa "dévalade" et retrouve l'église de Saint-Hyppolite.

Chapelle de la Font Sainte, Cantal, près du Gite du Limon, Puy MaryChapelle primitive de la Font Sainte, Cantal, près du Gite du Limon, Puy Mary

La Fête des Bergers

d'après "Les Vaches Rouges", R. Géraud

Les bergers étaient visiblement tolérés ce jour-là. Ils étaient pour la plupart hors de l'enceinte, qui avec un doublon, qui avec une génisse, les uns et les autres venus des montagnes voisines, des estives de Rochemonteix et même des lointains burons de Chavaroche. Les vaches malades avaient elles-mêmes parcouru le long chemin pour la bénédiction. Tout autour du périmètre sacré, les troupeaux rouges, dont c'était la fête, avaient été amenés par les paysans locaux, le plus près possible du saint lieu. [...]

Le chapelain célébrait le saint sacrifice en plein air.[...] en échanges des vertus chrétiennes, Dieu donnerait de riches moissons, il protégerait les troupeaux et les hommes, il veillerait sur les jeunes générations. A l'élévation, toutes les têtes s'inclinèrent, les mécréants récitèrent des formules propitiatoires, les boeufs se turent. [...]

Quand l'abbé eut terminé ses oraisons, il [...] bénit d'un large geste les terres, les bergers, les troupeaux: "je vous bénis, bêtes et gens qui servez Dieu, et je demande au Ciel votre sanctification par le travail et la prière."[...]

L'abbé se déplaça, suivi d'un enfant de choeur portant un seau d'eau bénite. Les bêtes malades furent bénies individuellement et les troupeaux aux quatre coins de l'horizon. Des vieilles femmes se prosternèrent, il y eut quelques évanouissements et l'abbé ordonna la dispersion.

Quelques liens

le gite du Limon Puy Mary Cantal en hiverle plafond de l'église de Cheylade, Cantal, près du Gite du Limon, Puy MaryMusée de la préhistoirevue du chateau d'Apchon, Cantal, près du Gite du Limon, Puy MarySalle à Manger du gite du Limon Puy Mary, CantalChapelle de la Font Sainte, Cantal, près du Gite du Limon, Puy MarySalle de bain
Tour dans le Village de SalersChrist Noir, Cathédrale, St FlourChapelle du chateau d'AlleuzeLes chambres d'hôtes du Limon Puy Mary dans le Cantal (15)Chapelle primitive de la Font Sainte, Cantal, près du Gite du Limon, Puy MaryEntrée principale du gîteVulcaniaAlbert Monier, exposition photographique  à Condat, Cantal